Sous-titrage des vidéos sur le web

Toutes les vidéos qui contiennent de l'information sonore doivent être sous-titrées. Nous parlons ici de sous-titres pour personnes sourdes et malentendantes (captions en anglais). Ces sous-titres ont la particularité d'être dans la même langue que la bande son et de ne pas se limiter aux dialogues mais d'également contenir toute autre information sonore (explosion, silence, brouhaha, musique,...). 

Les sous-titres sont affichés en même temps que les images et sont synchronisés avec la bande son. 

Pourquoi sous-titrer

Le sous-titrage des vidéos est indispensable pour toute personne qui ne peut pas entendre correctement le son, ou qui ne maîtrise pas totalement la langue parlée dans le film. Nous pensons donc aux personnes malentendantes et sourdes, aux personnes qui ont une autre langue maternelle, et à ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas mettre le son pour quelle raison que ce soit.

Qualité des sous-titres

Les sous-titres ne sont utiles que s'ils sont de qualité. Voici quelques qualités importantes des sous-titres:

  • Visibles et lisibles: faites attention à ce que les sous-titres ne dépassent pas de l'image et que les contrastes soient suffisants (éviter texte blanc sur fond blanc)
  • Maximum 2 lignes pour ne pas cacher une trop grande partie de l'image
  • Synchrones avec le son
  • Fidèles au texte : évitez la tentation de raccourcir le texte ou de corriger le langage parlé
  • Contenant de l'info supplémentaire:
    • qui à la parole
    • sons et silences importants

Plus d'infos dans l'article de Frank Galey Réaliser un sous-titrage vidéo accessible et de qualité pour le web .

Types de sous-titres

Les sous-titres peuvent être du type Open Caption ou Closed Caption (CC). Il s'agit d'une distinction technique.

Les sous-titres de type Open caption

  • font partie intégrante de l'image
  • sont toujours visibles: le spectateur ne doit rien faire pour les afficher mais ne peut pas non plus les supprimer
  • demandent des compétences techniques plus poussées (montage vidéo)
  • sont plus difficiles à adapter après coup
  • risquent d'être illisibles si la vidéo est affichée dans un lecteur multimédia de petite taille

Les sous-titres de type Closed Caption

  • ne font pas partie de l'image mais d'un fichier séparé qui contient le texte et les codes temporels (pour la synchronisation)
  • peuvent être activés et désactivés par l'internaute (bouton CC sur Youtube)
  • ne demandent pas de connaissances techniques très poussées (nombreux logiciels gratuits en ligne et faciles à utiliser)
  • peuvent être facilement ajoutés et modifiés après la mise en ligne d'une vidéo
  • peuvent être formatés indépendamment de l'image de la vidéo afin d'éviter une perte de lisibilité
  • permettent l'ajout de plusieurs fichiers de sous-titres dans des langues différentes

Pour un usage sur le web, les closed captions sont en général le meilleur choix. Si vous proposez une vidéo en téléchargement, le format open caption peut être plus pratique car il évite de devoir télécharger deux fichiers.

Comment sous-titrer

Le but de l'exercice de sous-titrage est de produire un fichier tel que décrit ci-dessus. Une manière assez efficace pour arriver rapidement à un résultat est de travailler en étapes:

  1. retranscription du son
  2. découpage en sous-titres
  3. synchronisation
  4. mise en ligne

Retranscription:

A cette étape vous retranscrivez tout le contenu sonore de la vidéo.

Attention, la retranscription que vous utilisez comme base pour les sous-titres ne doit pas contenir l'information visuelle de la vidéo car les sous-titres sont destinés à des personnes qui n'entendent ou ne comprennent pas bien le son mais qui n'ont pas de problème de vue.

Il est très important que les sous-titres soient le plus fidèles possible à la bande son.

Découpage

Un sous-titre fait maximum 40 caractères de large et peut faire une ou deux lignes. Dans cette étape, il faut partir de la retranscription et la découper en sous-titres. Concrètement il suffit de reprendre le fichier texte qui contient la retranscription et d'insérer des retours à la ligne aux endroits adéquats. Il y a quelques contraintes à respecter:

  • ne dépassez pas 2 lignes par sous-titre et 40 caractères par ligne
  • coupez le texte à des endroits logiques
  • respectez les blancs dans la bande son

Synchronisation

A cette étape, vous partez de la retranscription découpée et vous y ajoutez les codes temporels, sous-titre par sous-titre. Ces codes temporels indiquent à quel moment le sous-titre doit devenir visible et à quel moment il doit disparaître.

Chaque sous-titre doit rester à l'écran suffisamment longtemps pour être lu.

Il y a de nombreux outils qui vous permettent d'importer une retranscription et ensuite de visualiser la vidéo et éditer les sous-titres. Chaque outil a ses particularités, mais la méthode de travail reste là même:

Admettons que vous vouliez démarrer d'un sous-titre quelconque, que nous appellerons sous-titre en cours:

  1. Démarrer la vidéo et l'arrêter là ou doit commencer le sous-titre en cours;
  2. Editer le temps de début du sous-titre en cours: utiliser le temps indiqué dans la vidéo;
  3. Redémarrer la vidéo et l'arrêter à la fin du texte affiché dans le sous-titre en cours;
  4. Editer le temps de fin du 1er sous-titre: utiliser le temps indiqué dans la vidéo;
  5. Passer au prochain sous-titre dans l'éditeur
  6. S'il suit directement le précédent, aller à l'étape 2 (le début du sous-titre est la fin du précédent), sinon allez à l'étape 1 (il y a un blanc entre deux sous-titres)

Lorsque vous avez terminé, exportez les sous-titres dans le format de votre choix (selon les possibilités de l'outil utilisé).

Mise en ligne des sous-titres

  • Si la vidéo est en ligne sur une plateforme de partage comme YouTube ou Dailymotion, il faut suivre les instructions spécifiques à la plateforme pour ajouter les sous-titres.

  • Pour intégrer les sous-titres à une vidéo dans le lecteur multimédia de votre choix il faut les ajouter en tant que paramètre du module utilisé. La manière de procéder dépend du lecteur multimédia utilisé.

  • Si vous utilisez l'élément video en HTML5, c'est l'élément track qui est utilisé pour lier les sous-titres à la vidéo (voir exemple de vidéo HTML5 avec sous-titres).

Outils de sous-titrage

Il existe un grand nombre d'outils de sous-titrage. Ci-dessous nous vous indiquons quelques outils de sous-titrage qui sont gratuits. Nous ne parlerons pas ici des outils destinés aux professionnels.

Outils à télécharger

Si vous voulez travailler localement, vous devez disposer du fichier vidéo sur votre ordinateur. Vous pouvez utiliser un des outils suivants:

  • MagPie est utile pour produire des sous-titres en format SAMI ou SMIL.

Outils à utiliser en ligne

Pour utiliser ces outils votre vidéo doit être en ligne, soit hébergée par vous, soit sur une plateforme de partage comme Youtube.

  • Subtitle Horse permet de sous-titrer facilement des fichiers .flv ou des vidéos hébergées sur Youtube
  • Universal Subtitles permet un sous-titrage participatif (crowdsourcing). Vous pouvez ajouter une vidéo que vous voulez sous-titrer, et tout un chacun peut participer au sous-titrage, ou à la traduction des sous-titres. C'est expliqué dans les grandes lignes dans la vidéo de présentation de Universal Subtitles.
  • YouTube propose un sous-titrage automatique. Celui-ci n'est en général pas d'une qualité suffisante, mais les sous-titres automatiques peuvent être utilisés comme base pour produire des sous-titres corrects. Ceci se fait soit en éditant les sous-titres dans le gestionnaire de vidéos de YouTube (voir notre article de blog Sous-titrer facilement avec l'aide de YouTube, soit en exportant les sous-titres pour les retravailler dans un des logiciels mentionnés plus haut.
  • DailyMotion possède également de son propre outil de sous-titrage.

Formats de sous-titres

Les fichiers de sous-titres contiennent tous le texte à afficher et un code temporel qui indique le début de chaque sous-titre. Ci-dessous, vous voyez un exemple de sous-titre en format Subview (*.sub):

00:00:10.720
Bonjour, je m'appelle Patrick, je suis Boulanger

La plupart des formats ont également un code temporel pour indiquer la fin de chaque sous-titre, comme dans le format SubRip (*.srt):

2 
00:00:10,720 --> 00:00:13,860 
Bonjour, je m'appelle Patrick, 
je suis boulanger.

Une partie des formats permet de faire du formatage des sous-titres, comme par exemple le format Timed Text ou le format SAMI.

Le format dont vous aurez besoin dépend du lecteur multimédia choisi. En général le format .srt est un bon choix pour les vidéos sur le web parce que ce format est supporté par la plupart des lecteurs flash et des outils de sous-titrage. Ce format est également très simple, ce qui permet d'éditer facilement les sous-titres dans un simple éditeur de texte, par exemple pour corriger une faute d'orthographe.

Format de sous-titreExtension du fichierSupporté par les lecteurs suivants
SubRip .srt JW player, VLC player, YouTube, ...
Subview .sub et .sbv YouTube
Timed Text .xml (Timed Text) JW player, Nomensa ...
SAMI .smi Windows Media Player
SMIL .smi QuickTime et RealPlayer
WebVTT .vtt HTML5

Il existe des outils très pratiques qui permettent de convertir les sous-titres d'un format à l'autre, comme le convertisseur de 3PlayMedia.

Formation

Notre formation rendre les vidéos en ligne accessibles vous permet de mettre tout cela en pratique. Lors de cette formation vous créez une retranscription et des sous-titres pour une courte vidéo, que vous placez ensuite en ligne dans un lecteur multimédia accessible.